Adaptation psychosociale des jeunes milléniaux

Enquête longitudinale auprès des élèves saguenéen(ne)s et jeannois(es) âgé(e)s de 14 ans en 2002 (ELESJ‑14), 2002‑2023

En 2002, ÉCOBES amorçait le suivi d’une cohorte de plusieurs centaines d’élèves âgé(e)s de 14 ans et fréquentant un établissement d’enseignement secondaire au Saguenay–Lac‑Saint‑Jean. Cette étude longitudinale, en cours depuis plus d’une décennie, permet de suivre l’évolution des habitudes de vie, des comportements ainsi que des valeurs et des aspirations de ces jeunes. Elle fournit également des données inédites sur leurs parcours scolaires et professionnels de même que sur leur santé mentale et psychosociale. En outre, le suivi d’une même cohorte de jeunes favorise la compréhension du développement de nouveaux comportements et permet l’identification de facteurs de risque ou de protection présents au début de l’adolescence. Le maintien de la cohorte est prévu jusqu’en 2023, soit jusqu’à ce que les participant(e)s aient atteint l’âge de 35 ans.

À ce jour, six cycles de collecte d’informations par le biais de questionnaires auto-administrés ont eu lieu (2002, 2004, 2006, 2008, 2012, 2014) et ont rejoint, à un moment ou à un autre, plus de 500 jeunes. Ces précieuses données ont permis la réalisation d’une dizaine d’études s’intéressant, entre autres, à l’insertion en emploi des participants, à leurs parcours scolaires, au cumul études-travail, à l’estime de soi et à la satisfaction de l’image corporelle.

Nouveau financement pour ce projet 2020-2022

Adaptation psychosociale de jeunes milléniaux

Ce projet de recherche financé par le programme « Équipe de recherche en milieu collégial » des Fonds de recherche du Québec – société et culture (FRQSC) vise à mieux comprendre les diverses manières par lesquelles un groupe de milléniaux se sont adaptés à leur vie adulte. La méthodologie planifiée consiste en un devis mixte alliant analyses quantitatives de données longitudinales, suivies d’entretiens individuels permettant d’approfondir les conclusions obtenues avec les analyses quantitatives. Dans un premier temps, les données de l’étude en cours depuis 2002, soit l’Enquête auprès des élèves saguenéens et jeannois âgés de 14 ans en 2002 (ELESJ), seront analysées afin d’identifier différents parcours d’adaptation psychosociale rencontrés par les jeunes de 14 à 24 ans. Dans un deuxième temps, un questionnaire sera envoyé à tous les participant(e)s de l’enquête qui ont maintenant entre 32 et 33 ans et dans une troisième temps, une cinquantaine de répondant(e)s de l’ELESJ seront invités à participer à un entretien individuel afin de mieux comprendre les moments clés de leur parcours de vie et d’identifier les mécanismes d’adaptation psychosociale utilisés dans les différentes transitions vécues au passage à leur vie adulte. En les questionnant sur les données factuelles de leurs réponses à des questionnaires remplis à différents moments de leur vie, ils seront invités à « ré-interpréter » les événements dont ils avaient alors témoigné.

Chaire UQAC-Cégep de Jonquière sur les conditions de vie, la santé, l'adaptation et les aspirations des jeunes